• Muriel de Saint Sauveur

Pour une femme libre

En cette fin d’année et devant le sondage de Terrafemina (vote pour les 3 femmes françaises les plus emblématiques, Anne Sinclair suivie de Christine Lagarde puis de Martine Aubry) je me suis demandée pourquoi nous luttions aujourd’hui, nous les femmes.


Ma réponse est la liberté.


Nous luttons pour que les femmes soient libres de choisir leur vie, choisir d’être une femme d’affaires, d’être une mère de famille, ou les deux, choisir d’être indépendante, choisir les hommes qui leur plaisent, choisir d’avoir des enfants quand elles le souhaitent ou de ne pas avoir d’enfants, choisir de se marier ou pas, choisir d’aimer le sexe qui leur plait, choisir le métier qui leur convient, choisir de faire de la politique ou pas, choisir de faire la cuisine ou pas. Cette liberté a été gagnée dans certains pays mais demeure encore un rêve inatteignable dans de nombreuses parties du monde, un rêve pour lequel beaucoup de filles et de femmes luttent.


Alors quand je lis le résultat du sondage de Terrafemina qui positionne en tête Anne Sinclair mais quand je lis aussi les commentaires de celles qui réprouvent ce choix – elle a de l’argent, elle frise la stupidité, elle bafoue la liberté des femmes- je m’insurge. Contre la méchanceté et l’envie d’abord – vous n’avez pas envie d’être riches Mesdames ? – mais aussi contre la mesquinerie de ces remarques. Anne Sinclair est une femme libre et intelligente qui fait ses propres choix, personne ne les lui dicte et nous devons les respecter. Anne Sinclair est libre et c’est là ce que nous voulions.


Christine Lagarde reçoit moins de critique et c’est tant mieux, c’est un personnage remarquable. Quand à la troisième, Martine Aubry selon les uns ou Nolween Leroy pour les autres, le parallèle me fait sourire. Martine Aubry a quand même plus de hauteur de vue que Nolween mais bon ce n’est pas le sujet de mon papier.


Mon sujet est une légère révolte contre les femmes qui voudraient régenter notre monde, qui voudraient oublier que nous avons lutté pour la liberté sexuelle et d’expression et que cela doit nous empêcher de juger quiconque. Respectons les choix des autres femmes tant qu’elles le font en étant libres de ce choix et battons-nous pour les autres.

Anne Sinclair a choisi, choisi de rester auprès de son mari, et c’est respectable comme tout choix individuel effectué dans une totale liberté. La pression est certes venue de la société et des médias, souvent unis dans un lynchage organisé.


Finalement Terra Femina rend à Anne Sinclair un juste retour des choses, un soutien clairement identifié pour son courage. Personnellement j’admire les femmes qui tiennent bon devant l’adversité et continuent leur chemin la tête haute.


Bravo à Anne, joyeux noël aux autres et une pensée pour celles qui n’auront ni joie, ni liberté, en cette fin d’année.

0 vue

© 2018 par Women Masterclass.
Créé par My Marketing Toolbox

  • Women Masterclass sur Facebook
  • Women Masterclass sur Twitter
  • Women Masterclass sur LinkedIn
  • Women Masterclass sur Youtube