• Muriel de Saint Sauveur

La parité en Suisse: une réflexion en cours

La Suisse est encore loin de l’Egalite Hommes Femmes. C’est ce que je découvre durant le débat organise par Mazars à Lausanne, pour présenter mon livre  » Un monde au féminin serait-il meilleur? ».

Et pourtant Magaly Hanselmann déléguée et cheffe de bureau pour l’Egalite entre les hommes et les femmes du Canton de Vaux nous montre que de nombreuses lois ont été votées depuis 20 ans sur ce thème. En revanche si 81% de femmes travaillent dans la classe 1(premier niveau) elles ne sont plus que 6% à atteindre la classe 18 celle du plus haut niveau de responsabilités. Contrairement aux hommes le fait d’avoir un enfant est un frein à leur carrière et les taches ménagères leur incombent toujours, et la pression sociale provoque de nombreux retours à la maison après le premier enfant. Magaly a un programme de flexibilité et d’Egalite que nous soutenons.


Le débat organisé par Mazars nous réunissait Magaly et Michel Ferrary. Apres avoir été chercheur à Sophia Antipolis Michel et professeur à l’université de Genève, il poursuit ses travaux sur la performance des entreprises ayant 35% de femmes dans leur management. Il faut effectivement une taille critique pour qu’une minorité modifie le fonctionnement d’une organisation. Les entreprises ayant plus de 35% de cadres ont connu une augmentation de 23% de leurs cours de bourse contre 14% pour les autres. Michel nous prouve la même chose dans le secteur bancaire.


Alors qu’attendent nos hommes politiques, dans cette période de crise financière, pour promouvoir l’Egalite ? Qui en parle? Personne. Ou si peu que le discours n’est pas audible. Et pourtant ce que disent les 100 femmes interrogées dans mon livre et que confirme la banque mondiale, les pays qui ont une vraie Egalite sont plus performants sur le plan économique.


Nous ne le répèterons jamais assez, la mixité est source de profit, d’attractivité et de créativité. L’Egalite hommes femmes est un sujet mondial. Certaines des femmes suisses présentes ont voulu témoigner que travailler et avoir une famille était possible, en choisissant bien son conjoint. Elles devraient être plus visibles pour donner l’exemple dans un pays ou les lois sont différentes dans chaque Cantons et où la pression sociale est encore forte.


Mais pour vous remonter le moral, chères lectrices et lecteurs, sachez que les entreprises les plus féminisées sont aussi celles qui prennent moins de risques en annonçant des croissances plus réalistes. En période faste les marches apprécient les entreprises à risque mais en période de crise ils regardent plutôt le réel que les prévisions.


Et là les entreprises les plus féminisées sont les meilleures. Il n’y a qu’un pas que je franchis allègrement pour avancer que les femmes seraient utiles durant les crises donc aujourd’hui.

0 vue

© 2018 par Women Masterclass.
Créé par My Marketing Toolbox

  • Women Masterclass sur Facebook
  • Women Masterclass sur Twitter
  • Women Masterclass sur LinkedIn
  • Women Masterclass sur Youtube